"> The Mutts - I Us We You - Indiepoprock

I Us We You


Un album de sorti en chez .

Ah, qu?elle est douce cette Intro, petite rivière de guitare qui s?écoule lentement de cette ouverture d’album en forme de source apaisante. A tel point que l’on en reprendrait presque ses doutes habituels sur cette fâcheuse manie de la classification, du rangement dans des cases rock plus ou moins ouvertes en fonction de l’influence du […]

Ah, qu?elle est douce cette Intro, petite rivière de guitare qui s?écoule lentement de cette ouverture d’album en forme de source apaisante. A tel point que l’on en reprendrait presque ses doutes habituels sur cette fâcheuse manie de la classification, du rangement dans des cases rock plus ou moins ouvertes en fonction de l’influence du groupe en question. The Mutts ne seraient finalement que poètes torturés plus ou moins (?) talentueux, vilainement présentés comme adeptes d’un gros son bien épais.

Cependant, les doutes s?évaporent avec les dernières gouttes de ce léger cours d’eau, pour faire place à un tonnerre de guitare, plutôt plaisant au départ il faut le confesser. Et dire que l’on a bien failli être surpris. A défaut, osons entretenir le fol espoir que dans le genre, les jeunes de Brighton parviendront à s?en tirer. c’est à ce moment précis qu?il va falloir trancher le n’ud gordien : retenir le positif d’un disque somme toute sans prétention, ou succomber aux sirènes du « on a beau chercher c’est quand même pas terrible » ? On cèdera à la tentation d’opter pour la seconde option, indéniablement plus attirante. Oui, The Mutts produisent du bon gros hard-rock, non, ils ne s?en sortent pas particulièrement bien.

Passé le tonitruant Dog On Dog, la suite de l’album ne réserve ni surprise, ni défouloir particulièrement excitant. Certains riffs conduisent des introductions quelque peu coulées par une voix qui n’apporte rien d’indispensable à des morceaux dont l’originalité n’est pas le point fort (écouter ici c’mon, Come Up, Come In, et les suivantes?). Si la première écoute peut s?avérer sympathique, la motivation nécessaire à un rappel peut être délicate à trouver?

Chroniqueur
  • Publication 155 vues15 août 2006
  • Tags The MuttsFatCat
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Intro
  2. Dog On Dog
  3. C'mon, Come Up, Come in
  4. Don't Worry
  5. Gutter Glory
  6. Take Yer Pick
  7. Dead Spit
  8. I Us We You
  9. You've Got a Limit

La disco de The Mutts