"> The New Pornographers - Challengers - Indiepoprock

Challengers


Un album de sorti en chez .

7

Inutile de mettre un code parental sur le nouvel album des New Pornographers, le seul délit commis par ces Canadiens est de produire depuis trois disques (« Challengers » étant le quatrième) une power-pop léchée qui leur a déjà valu un grand nombre de récompenses outre-Atlantique, en plus d’un succès commercial croissant. C’est à Carl Newman que l’on […]

Inutile de mettre un code parental sur le nouvel album des New Pornographers, le seul délit commis par ces Canadiens est de produire depuis trois disques (« Challengers » étant le quatrième) une power-pop léchée qui leur a déjà valu un grand nombre de récompenses outre-Atlantique, en plus d’un succès commercial croissant. C’est à Carl Newman que l’on doit la paternité de ce « super-groupe » qui rassemble notamment Neko Case, la chanteuse d’alt-country, et le génial songwriter canadien Dan Bejar (Destroyer) que l’on retrouve également dans Frog Eyes.

Comme au sein de l’autre super-groupe canadien (Broken Social Scene), l’amalgame de talents ne nuit pas à la cohérence de l’ensemble, bien au contraire. La diversité vocale entre les trois interprètes (Newman, Case et Bejar) est même un des atouts principaux du groupe de Vancouver. Si Carl Newman s’attribue à juste titre l’essentiel des compositions, il laisse à Neko Case et à Dan Bejar le soin de porter haut l’étendard pop sur les quelques titres qu’ils interprètent.

Les New Pornographers ont gardé ce sens aigu de la mélodie pop bien troussée, et ont également sensiblement arrondi les angles de leurs compositions. Beaucoup plus pop que ses prédécesseurs, « Challengers » se veut donc à même de séduire un public plus large que l’habituelle audience indé. Hormis le bondissant All The Things That Go To Make Heaven And Earth qui n’aurait pas dépareillé sur « Twin Cinema » et l’enjoué single My Right Versus Yours, le reste de l’album est beaucoup plus mélancolique à commencer par Go Places et Challengers, interprétés par Neko Case. Myriad Harbour et Entering White Cecilia, deux des titres écrits et interprétés par Dan Bejar, se chargent de bousculer quelque peu ce bel édifice pop avant que le même Bejar ne fasse admirer sa ressemblance vocale avec un certain Ziggy S. sur le très 70’s The Spirit of Giving.

Les New Pornographers ont pris le parti de la sobriété sur ce quatrième album, modestement intitulé « Challengers ». Pourtant, ils surfent sur les charts outre-Atlantique en compagnie des Shins et autres Death Cab For Cutie. Il est donc plus que jamais temps pour l’Hexagone de succomber à son tour à leur savoir-faire. Le télévangéliste américain Jimmy Swaggart ayant déclaré « la musique est la nouvelle pornographie », on prendra un malin plaisir à vivre dans le pêché en écoutant ce nouvel album…

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. My Rights Versus Yours
  2. All The Old Showstoppers
  3. Challengers
  4. Myriad Harbour
  5. All The Things That Go To Make Heaven And Earth
  6. Failsafe
  7. Unguided
  8. Entering White Cecilia
  9. Go Places
  10. Mutiny, I Promise You
  11. Adventures In Solitude
  12. The Spirit Of Giving