"> Vashti Bunyan - Just Another Diamond Day - Indiepoprock

Just Another Diamond Day


Un album de sorti en chez .

L’histoire de ce disque, vue en 2005, peut prêter à sourire : après des débuts mitigés sur la scène musicale, la britannique Vashti Bunyan décide d’interrompre sa carrière en 1968 pour entreprendre un voyage de deux ans à bord… d’une charrette tirée par des chevaux. Le but de ce périple ? Rencontrer le chanteur Donovan […]

L’histoire de ce disque, vue en 2005, peut prêter à sourire : après des débuts mitigés sur la scène musicale, la britannique Vashti Bunyan décide d’interrompre sa carrière en 1968 pour entreprendre un voyage de deux ans à bord… d’une charrette tirée par des chevaux. Le but de ce périple ? Rencontrer le chanteur Donovan sur l’Ile de Skye. Au cours de ce voyage, elle continue de composer ses chansons, et ce sont ces morceaux que l’on retrouve sur cet album.

Ce type d’anecdote se prête à toutes les railleries possibles. C’est naïf, c’est à la limite de la niaiserie, et c’est évidemment un condensé des clichés les plus outrés que l’on peut imaginer sur cette époque. Le disque ne rencontra absolument aucun succès, il se dit même que seules quelques centaines de copies en furent écoulées. Au fil des années, ou plutôt des décennies, « Just Another Diamond Day » est cependant devenu un de ces petits secrets bien gardés par les amateurs, jusqu’à ce qu’une réédition en CD ne replace cet album en bonne place parmi les classiques du folk anglais des sixties finissantes.

Une fois qu’on aura bien ri, on sera donc bien avisé de prêter une oreille attentive à ce disque. Et là, il y a fort à parier qu’on rigolera moins. Difficile en effet de ne pas se laisser happer par la beauté intemporelle de ces vignettes fragiles et simples. Une guitare et quelques arrangements à l’élégance discrète (flûtes, piano) suffisent à tisser cette ambiance unique, entre contemplation, émerveillement et mélancolie. La voix de Vashti Bunyan est elle aussi un mystère, ténue et sans artifices, parfois à la limite de la justesse mais invariablement touchante : s’agit-il de la voix d’une enfant, d’une femme ? Portée par une voix sans âge, la musique sans époque de « Just Another Diamond Day » est une énigme, un secret que l’on se gardera bien de percer à jour, de peur que ce charme évanescent ne s’évapore et cesse de nous envoûter.

Au petit jeu des influences, on pourra retrouver ici une des sources d’inspiration de bien des acteurs de la scène néo-folk actuelle. C’est bien le moindre plaisir que l’on pourra tirer de ce « Just Another Diamond Day », qui mérite évidemment bien plus qu’une simple curiosité d’historien.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Diamond Day
  2. Glow Worms
  3. Lily Pond
  4. Timothy Grub
  5. Where I Like To Stand
  6. Swallow Song
  7. Window Over The Bay
  8. Rose Hip November
  9. Come Wind Come Rain
  10. Hebridean Sun
  11. Rainbow River
  12. Trawlerman's Song
  13. Jog Along Bess
  14. Iris's Song For Us
  15. Love Song
  16. I'd Like To Walk Around In Your Mind
  17. Winter Is Blue
  18. Iris's Song - Version Two

La disco de Vashti Bunyan