"> Wilco - A ghost is born - Indiepoprock

A ghost is born


Un album de sorti en chez .

7

Jeff Tweedy, leader de Wilco, est un formidable songwriter, et comme souvent c’est assez tard que ce talent se voit reconnu. Peu importe, la musique parvient maintenant à nos oreilles. Pour reprendre le titre même du disque la musique de Wilco possède un caractère fantomatique née du timbre de voix tout en retenu de Tweedy […]

Jeff Tweedy, leader de Wilco, est un formidable songwriter, et comme souvent c’est assez tard que ce talent se voit reconnu. Peu importe, la musique parvient maintenant à nos oreilles. Pour reprendre le titre même du disque la musique de Wilco possède un caractère fantomatique née du timbre de voix tout en retenu de Tweedy et de sa capacité à s’effacer pour laisser les instruments se disperser comme bon leur semblent.

L’écriture des chansons est de facture assez classique mais avec cette propension à détourner l’attente de l’auditeur. Et c’est là que réside le plaisir : dans ces évolutions inattendues ou ces solos de guitare torturés (le spectre de Neil Young plane souvent) voire noise comme sur ce Spiders (kidsmoke) épique et jouissif. Il y a dans ce plaisir de jouer de ce groupe des similitudes avec une scène indé américaine des nineties maintenant révolues, comme Pavement ou Tortoise. Une facilité désarmante de s’affranchir de ses illustres références (Beatles, Beach Boys, Le Loner donc) tout en leur rendant un hommage implicite.

Difficile de dissocier ce disque de son producteur presque attitré, Jim O’Rourke, qui joue sur chaque morceaux et qu’on soupçonne d’avoir largement influé sur les compositions mêmes du disque. Less than you think par exemple, longue plage quasi instrumentale éthérée, peut être affiliée au très beau E.P. Bad timing du nouveau membre de Sonic Youth, sortie en 2001. Pas étonnant que Tweedy et O’Rourke se soient réunis il y a quelques années autour du projet Loose Fur, avec autant de réussite.

Reste que ce cinquième disque parvient régulièrement à nous émouvoir tant le talent de Jeff Tweedy découle d’une grande sensibilité qu’il ne nous est pas fréquent de côtoyer. C’est une aubaine.

Chroniqueur
  • Publication 524 vues19 septembre 2004
  • Tags WilcoNonesuch
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. At Least That's What You Said
  2. Hell Is Chrome
  3. Spiders (Kidsmoke)
  4. Muzzle of Bees
  5. Hummingbird
  6. Handshake Drugs
  7. Wishful Thinking
  8. Company in My Back
  9. I'm a Wheel
  10. Theologians
  11. Less Than You Think
  12. The Late Greats
  13. Panthers
  14. At Least That's What You Said - Live
  15. The Late Greats - Live
  16. Handshake Drugs - Live
  17. Kicking Television

La disco de Wilco

The Whole Love
0%

The Whole Love

Wilco (The Album)
0%
Sky Blue Sky
0%

Sky Blue Sky

Kicking Television7
70%
A ghost is born7
70%

A ghost is born

Yankee Hotel Foxtrot
0%
Summerteeth
0%

Summerteeth

Being there
0%

Being there

A.M.
0%

A.M.