"> Wilco - Kicking Television - Indiepoprock

Kicking Television


Un album de sorti en chez .

7

l’ingratitude des bilans de fin d’année : soit on peine pour établir une liste restreinte des 47 références archi-essentielles de ladite année, soit on lutte laborieusement pour parvenir aux 10 disques faussement emblématiques, dans un ordre qui ne signifie rien’ Et voilà que vous tombe dessus au début de l’année suivante le disque vraiment attachant […]

l’ingratitude des bilans de fin d’année : soit on peine pour établir une liste restreinte des 47 références archi-essentielles de ladite année, soit on lutte laborieusement pour parvenir aux 10 disques faussement emblématiques, dans un ordre qui ne signifie rien’ Et voilà que vous tombe dessus au début de l’année suivante le disque vraiment attachant que l’on aimerait faire connaître à tous, d’autant que c’est un live et qu?il est rare que cet exercice se révèle probant sur disque.

Pendant longtemps, Wilco ne fut pas considéré comme un groupe excellant sur scène. « Kicking Television » balaie cette affirmation vite fait, et ce, dès l’introductif Misunderstood au final martelé proprement ahurissant. La suite n’en gardera que le meilleur. La musique de Wilco est fortement empreinte d’Amérique, c’est-à-dire de cet alliage de folk, de country (avec la présence ici de pedal-steel) et d’une certaine tradition du rock jamais agressif, davantage posé. Mais Jeff Tweedy possède aussi ce songwriting cher au rock indépendant, de Pavement à Silver Jews, entre autres. Et ce songwriting se caractérise aussi par? l’audace. De structures ou d’arrangements apparemment évidents, la chanson prend souvent une tournure inattendue à l’instar de ce Via Chicago qui, d’une ballade so sweet, se brise dans un délire bruitiste aussitôt disparu. Fascinant.

Le disque est grisant de bout en bout, le groupe semblant prendre un vrai plaisir à jouer (avec une vraie subtilité dans l’interprétation), porté en cela par un public bruyant complètement acquis à la cause des acteurs. Tous les gens ce soir là semblaient bien heureux. Un état d’esprit très communicatif.

Chroniqueur
  • Publication 343 vues15 mars 2006
  • Tags WilcoNonesuch
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Misunderstood
  2. Company in My Back
  3. The Late Greats
  4. Hell Is Chrome
  5. Handshake Drugs
  6. I Am Trying to Break Your Heart
  7. Shot in the Arm
  8. At Least That's What You Said
  9. Wishful Thinking
  10. Jesus, Etc.
  11. I'm the Man Who Loves You
  12. Kicking Television
  13. Via Chicago
  14. Hummingbird
  15. Muzzle of Bees
  16. One by One
  17. Airline to Heaven
  18. Radio Cure
  19. Ashes of American Flags
  20. Heavy Metal Drummer

La disco de Wilco

The Whole Love
0%

The Whole Love

Wilco (The Album)
0%
Sky Blue Sky
0%

Sky Blue Sky

Kicking Television7
70%
A ghost is born7
70%

A ghost is born

Yankee Hotel Foxtrot
0%
Summerteeth
0%

Summerteeth

Being there
0%

Being there

A.M.
0%

A.M.