Lambchop- Damaged

Damaged


Un album de sorti en chez .

La dernière fois qu?on avait eu des nouvelles de Lambchop, c?était par le biais du double album “Aw C’Mon/No You C’Mon”, un petit chef d’?uvre qui faisait la part belle aux arrangements et orchestrations soul, allant jusqu’à rappeler parfois Isaac Hayes ou encore Burt Bacharach. Ce groupe à géométrie variable, centré autour de Kurt Wagner, […]

La dernière fois qu?on avait eu des nouvelles de Lambchop, c?était par le biais du double album “Aw C’Mon/No You C’Mon”, un petit chef d’?uvre qui faisait la part belle aux arrangements et orchestrations soul, allant jusqu’à rappeler parfois Isaac Hayes ou encore Burt Bacharach. Ce groupe à géométrie variable, centré autour de Kurt Wagner, qui chante, joue de la guitare acoustique et compose autant de perles musicales, a su étoffer sa musique au fil des albums à partir d’influences provenant autant du jazz que de la soul.

Sur ce nouvel opus, “Damaged”, le groupe semble être revenu à une formation plus serrée, où l’orchestration se veut beaucoup moins ample, mais plus ambiante. Un choix délibéré pour des harmonies plus tristes et intimistes. Le songwriter ayant annoncé qu?il “avait passé une année de dépression”, on n’est guère étonné de voir que l’ensemble des textes soit plutôt sombres et portés sur la mise en scène des petites contrariétés du quotidien.

C?est avec le magnifique Paperback Bible que Lambchop choisit d’ouvrir son album. Le morceau est presque minimaliste, et semble juste construit autour de quelques notes de guitare acoustique et de piano. Pourtant des instruments à corde viennent parfois poser une ambiance maussade sur cette ballade délicate. Le texte pessimiste semble être comme murmuré par la voix grave et touchante de Kurt Wagner.

Le reste de l’album propose de nombreux titres prolongeant cette superbe envolée. Beaucoup de morceaux font la part belle à une country neurasthénique, sans pour autant tomber dans les travers de l’auto-dépréciation de certains groupes folk. Car même avec un texte aussi triste que The Rise And Fall Of The Letter P ou encore A Day Without Glasses, la musique de Lambchop reste pudique, et Kurt Wagner garde sa dignité en nous transportant avec des atmosphères cotonneuses et un rythme tout en mid-tempo. Si parfois quelques ambiances lugubres apparaissent, c?est toujours au travers d’une country délicate.

“Damaged” est un superbe album, élégant, magnifiquement chanté et orchestré. Gageons qu?après une telle réalisation, Kurt Wagner aura réussi à évacuer quelques douleurs peut-être trop longtemps refoulées, pour déboucher sur des lendemains plus ensoleillés qui viendront peupler la musique de Lambchop

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Paperback Bible
  2. Prepared [2]
  3. The Rise and Fall of the Letter P
  4. A Day Without Glasses
  5. Beers Before the Barbican
  6. I Would Have Waited Here All Day
  7. Crackers
  8. Fear
  9. Short
  10. The Decline of Country and Western Civilization