Zeros


Un album de sorti en chez .

5

Si Captured Tracks s’est constitué une jolie armada de groupes prompts à égayer nos rêveries avec leur pop évanescente (Wild Nothing, Beach Fossils, Craft Spells…), il possède également au sein de son écurie un croquemitaine au nom on ne peut plus trompeur. On a découvert la musique de The Soft Moon avec leur premier album […]

Si Captured Tracks s’est constitué une jolie armada de groupes prompts à égayer nos rêveries avec leur pop évanescente (Wild Nothing, Beach Fossils, Craft Spells…), il possède également au sein de son écurie un croquemitaine au nom on ne peut plus trompeur. On a découvert la musique de The Soft Moon avec leur premier album du même nom il y à 2 ans, une excellente surprise dans un genre post-punk/cold-wave qui semble séduire bien plus les Américains que le Vieux continent dorénavant. Sombre, froid et industriel, « The Soft Moon » était en quelque sorte le côté obscur de la force du label californien et l’on attendait avec impatience de voir le groupe de Luis Vasquez donner une suite à ce premier essai.

C’est chose faite avec « Zeros », un album aux sonorités toujours aussi sombres mais qui malheureusement peine à susciter le même enthousiasme que son prédécesseur. Pourtant, difficile de dire ce qui a vraiment changé entre ces 2 albums, un son plus lourd, des beats aggressifs, des sonorités électroniques plus mises en avant. Si l’on a souvent reproché au groupe de San Francisco une certaine filiation avec Joy Division, c’est plutôt à Suicide, Bauhaus ou encore le Cure du début des années 80 (« Pornography », « Seventeen Seconds ») que l’on pense à l’écoute des 10 titres de ce nouvel album. On y pense parfois même un peu trop, notamment sur Insides.

La tentative Want, placée en fin d’album, se révèle par contre intéressante. Luis Vasquez insuffle un peu de chaleur à sa musique via des rythmiques tribales, probable héritage de ses origines afro-cubaines et de son enfance passée dans le désert de Mojave. Pas suffisant cependant pour faire oublier cet album en demi-teinte.

Chroniqueur

Tracklist

  1. It Ends
  2. Machines
  3. Zeros
  4. Insides
  5. Remembering the Future
  6. Crush
  7. Die Life
  8. Lost Years
  9. Want
  10. ƨbnƎ tI

La disco de The Soft Moon

Deeper7
70%

Deeper

Zeros5
50%

Zeros

The Soft Moon
0%