"> Bob Log III - Guitar Party Power - Indiepoprock

Guitar Party Power


Un album de sorti en chez .

7

Véritable icône jusqu'au-boutiste du DIY: Bob Log III, son masque, son kitsch et ses cordes

Difficile, bien difficile de trouver plus Do It Yourself que ce zébulon de Bob Log III, déjà bien immergé dans ce monde avec son groupe mythique Doo Rag, le groupe capable de vous livrer des concerts de punk blues sauvages avec leurs instruments montés sur place, de bric et de broc. Le guitariste vogue de ses propres ailes depuis un moment et peut se targuer d’un vrai public fidélisé par sa démarche ultra fun et ultra intègre. Un bel exemple du jusqu’au-boutisme respectable du monsieur: ne cherchez pas de support physique de l’album ailleurs que dans les concerts, seule distribution disponible.

En guise d’introduction l’instrumental String Flinger nous montre que le joyeux drille n’a pas changé d’un iota: une guitare sèche qui semble avoir tout juste été piochée dans une décharge, martyrisée à une rapidité folle, le tout sporadiquement rythmé par une simple grosse caisse, survolté et binaire en somme, au contraire d’être épurée, c’est d’une simplicité ostentatoire. Par la suite, le propos s’électrifie, et se fait dansant: une boîte à rythmes, un chant léger rappelant de loin Hanni El Khatib, son côté rieur et distancier, le tout s’appuyant sur un blues sous speed, avec un son d’une saleté rarement à ce point assumé. Débitant ces textes (odes de débilité white trash) comme des onomatopées, le clown redneck rythme ses morceaux bien plus par son organe vocal que par ses pédales, car il faut bien reconnaître que s’il y a une démarche rythmique dans ce projet, elle réside dans son absence ou ses fausses pistes. Tout cela est particulièrement bien restitué dans les deux titres que sont Do That Thing You Think You Did That Thing To, sorte de digne héritier du Be Bop A Lula du King version hobo rougeot, et All All Night Night Long Long, au refrain presque tribal.

Très marquantes également sur ce disque sont les ruptures qui ressembleraient presque à des « pains » de guitariste où le titre s’arrête presque pour redémarrer parfois dans l’effort maladroit parfois dans un tourbillon encore plus effréné que ce qui a précédé. Le procédé est poussé à l’extrême avec I Don’t Want To But I Think I Just Did et ses trois minutes qui semblent tanguer sur un fil, et en trébucher plus d’une fois. Enfin, Riversiderer, titre encore une fois presque sans paroles, sera peut-être celui qui mettra le plus en lumière le talent du garçon, une guitare joyeuse qui vous met le grappin dessus sans jamais vous lâcher, une sensation bien plus proche d’un trip en rave party que de la dégustation d’un whisky 18 ans d’âge dans un piano-bar.

Bob Log III est donc cela, un amuseur de galerie patenté complètement dans son monde; un monde qui sent la récup et le mauvais goût, le kitsch. Nous ne serons pas nombreux à supporter la démarche (version studio) sur la longueur de l’album, il faut le reconnaître, mais cet homme est comme nul autre et rarement l’underground n’a été aussi fun. Quoi qu’il en soit, Bob Log III se vit live, nombreux sont les streamings qui attestent de la folie ambiante que le one man band insuffle à son public.

S’il ne devait en rester qu’un titre : Riversiderer.

Toujours en mouvement, le monsieur passe peut-être actuellement près de chez vous:

30 avril avec Gwyn Ashton au casino de Sint Niklaas (Belgique)
1er mai au Roots And Roses festival à LESSINES (Belgique)
3 mai avec Heavy Trash à l’Aeronef de Lille
4 mai au Cool Soul Festival à PARIS

Enfin, Bob Log III a sorti ce même 20 avril le premier volume de ses « Bump Or Meow », albums concepts décris comme suit, « Bob Log fera une chanson de dance pour votre personne ou animal préférée, boblog111@yahoo.com »

 

Webmaster
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. String Flinger
  2. Do That Thing You Think You Did That Thing To
  3. Move It Wrong
  4. Ooo Ah Ooo Uh
  5. All All Night Night Long Long
  6. Shake the Boot
  7. Mine Tonight
  8. I Don't Want to but I Think I Just Did
  9. Guitar Party Power
  10. Riversiderer
  11. Stumbler

La disco de Bob Log III