"> Coldplay - A Rush Of Blood To The Head - Indiepoprock

A Rush Of Blood To The Head


Un album de sorti en chez .

Il est difficile de ne pas commencer cette critique sans rappeler les chiffres de vente de « Parachutes », le premier album de Coldplay sorti voilà deux ans : plus de 5 millions de copies écoulées. Ce chiffre suffit à indiquer à quel point le second opus du quatuor était attendu au tournant. Manque de bol pour […]

Il est difficile de ne pas commencer cette critique sans rappeler les chiffres de vente de « Parachutes », le premier album de Coldplay sorti voilà deux ans : plus de 5 millions de copies écoulées. Ce chiffre suffit à indiquer à quel point le second opus du quatuor était attendu au tournant. Manque de bol pour tous les détracteurs de l’écriture simple et directe de Chris Martin et Jonny Buckland, ce « Rush of Blood to The Head » est une totale réussite. A l’image de Parachutes, les mélodies sont là, et la voix troublante de Chris n’a rien perdue de son impact.
Entrée en jeu avec « Politik ». Ca commence avec la guitare de Jonny Buckland, tranchante, et continue avec Chris Martin au piano. Instantanément, on se retrouve en territoire connu. Pourtant, ce titre d’ouverture est résolument différent de ce qui avait été entendu sur « Parachutes », preuve que le groupe britannique sait se renouveler.
« In My Place ». Premier single. Une merveille, au même titre que « Yellow » ou « Trouble ». Chris Campion martèle sa batterie et le duo Chris / Jonny fait encore des merveilles. Une très belle chanson, sobre, à l’image du clip qui passe en boucle sur Mtv.
Mais il serait inutile de continuer à faire du titre par titre, tant ces 11 morceaux se ressemblent. Pas dans leurs structures, même si l’on retrouve du piano par-ci par-là, ni même dans leurs mélodies, mais dans leur niveau de qualité. Les singles doivent être difficiles à trouver dans de telles conditions. Après « In My Place », on verrait bien « Clocks » et « The Scientist » prendre le relais.
Et au moment où il faut regarder autour de nous ce qui passe sur les radios, on se dit qu’au milieu du nu-metal et du R’n’B, les quatre petits gars de Coldplay pourraient bien être nos sauveurs, bien loin devant Travis et consorts.

Chroniqueur
  • Publication 635 vues15 août 2002
  • Tags ColdplayEMI
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Politik
  2. In My Place
  3. God Put a Smile upon Your Face
  4. The Scientist
  5. Clocks
  6. Daylight
  7. Green Eyes
  8. Warning Sign
  9. A Whisper
  10. A Rush of Blood to the Head
  11. Amsterdam