"> Coldplay - Prospekt's March - Indiepoprock

Prospekt’s March


Un album de sorti en chez .

5

La sortie du dernier Coldplay, « Viva La Vida Or Death And All His Friends », en 2008 avait marqué les esprits. La musique de Coldplay reste sensiblement la même depuis « A Rush Of Blood To The Head », mais sur « Viva La Vida… », un changement s’est opéré. Impulsé grâce à Brian Eno ou pas, nous ne rentrerons […]

La sortie du dernier Coldplay, « Viva La Vida Or Death And All His Friends », en 2008 avait marqué les esprits. La musique de Coldplay reste sensiblement la même depuis « A Rush Of Blood To The Head », mais sur « Viva La Vida… », un changement s’est opéré. Impulsé grâce à Brian Eno ou pas, nous ne rentrerons pas dans ce débat, mais force est de constater que le quatuor oxfordien est sorti de son schéma pop traditionnel, sans pour autant renier les accords simplistes et efficaces qui font que chaque chanson est un tube potentiel pour la radio. Mais peu importe, prenons ce virage comme une belle intention et une barre fixée plus haut. Car de « Viva La Vida… » nous pourrons tout de même retenir un Life In Technicolor instrumental sortant du registre habituel, un Violet Hillsonnant comme un retour aux sources de « Parachutes », et la volonté de faire de ce disque une œuvre de bout en bout construite avec soin et intelligence. Si cela ne fut pas suffisant pour nous convaincre totalement, cela  permit au moins de retenir notre attention.En fin d’année le groupe a ressorti son « Viva La Vida… » accompagné d’un EP « Prospekt’s March » composé de huit titres. Outre l’argument marketing qui peut laisser perplexe, c’est surtout la pertinence de l’objet qui pose problème. Car on retrouve dessus par exemple Life In Technicolor II, la même version que la première mais avec des paroles. Pourquoi avoir voulu mettre des paroles sur un morceau qui avait beaucoup de charme sans ? Se pose aussi la question des remixes qui ne cassent pas trois pattes à un canard (Lost + avec Jay-Z et Lovers In Japan par Osaka Sun sensiblement la même que l’originale). Passés ces doutes, les cinq titres inédits de l’EP n’en finissent pas de semer le doute. Avec Postcard From Far Away, totalement instrumentale au piano, Martin nous prouve qu’il a un vrai sens de la mélodie mais qu’il a aussi bien écouté certains classiques au piano de Satie par exemple. Suit Glass Of Water, assez surprenant, puisque bien pensé et efficace faisant un peu penser à Snow Patrol et Rainy Day une fausse bonne idée électro avec des clins d’oeil au morceau Viva La Vida. Toutefois, on gardera un souvenir agréable de Prospekt’s March et Now My Feet Won’t Touch The Ground qui par leur simplicité mélodique laissent une sensation de douce chaleur.

Pour conclure, « Prospekt’s March EP » est une petite cerise sur le gâteau en demi teinte, qui a son charme mais n’apporte rien de bien nouveau à « Viva La Vida… » Espérons que ce double album présage de bonnes surprises par la suite, pour un groupe que nous suivrons toujours de nos oreilles.

Chroniqueur
  • Publication 315 vues23 janvier 2009
  • Tags ColdplayCapitol
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Life in Technicolor
  2. Cemeteries of London
  3. Lost!
  4. 42
  5. Lovers in Japan
  6. Yes
  7. Viva La Vida
  8. Violet Hill
  9. Strawberry Swing
  10. Death and All His Friends
  11. Life in Technicolor ii
  12. Postcards from Far Away
  13. Glass of Water
  14. Rainy Day
  15. Prospekt's March / Poppyfields
  16. Lost+ (with Jay-Z)
  17. Lovers in Japan - Osaka Sun Mix
  18. Now My Feet Won't Touch the Ground