"> Death in Vegas - Trans-Love energies - Indiepoprock

Trans-Love energies


Un album de sorti en chez .

L’annonce de la présence de Death in Vegas au dernier Rock en Seine nous avait déjà quelque peu surpris, on pensait le groupe de Richard Fearless et Tim Holmes rangé pour de bon au rayon des souvenirs depuis la sortie de "Satan’s Circus" en 2004. Holmes avait d’ailleurs quitté le navire aux dernières nouvelles et […]

L’annonce de la présence de Death in Vegas au dernier Rock en Seine nous avait déjà quelque peu surpris, on pensait le groupe de Richard Fearless et Tim Holmes rangé pour de bon au rayon des souvenirs depuis la sortie de "Satan’s Circus" en 2004. Holmes avait d’ailleurs quitté le navire aux dernières nouvelles et Fearless en avait profité pour changer de continent (Etats-Unis) et de projet musical (Black Acid). On fut donc encore plus surpris d’apprendre qu’un cinquième album de Death in Vegas allait voir le jour, d’autant que le départ de Tim Holmes confirmé, Richard Fearless se retrouvait plus que jamais seul aux manettes de ce groupe qu’il avait créé en 1994 avec Steve Hellier (à l’époque sous le nom de Dead Elvis).

Lorsqu’on évoque la discographie de Death in Vegas, deux éléments nous viennent immédiatement à l’esprit : un groupe qui a su se renouveler à chaque album, passer du rock à l’électro en passant par le dub, le krautrock, le rock psyché…et la qualité des artistes invités à poser leurs voix sur les deux principaux albums de leur discographie (Bobby Gillespie, Iggy Pop ou encore Jim Reid sur "The Contino Sessions" et Hope Sandoval, Dot Allison ou enfin Liam Gallagher sur "Scorpio Rising"). "Trans-Love Energies" ne déroge pas à la règle même si à l’origine il avait été écrit pour Black Acid, le nouveau projet de Richard Fearless. Le bonhomme s’est sans doute dit que le « label » Death in Vegas serait plus à même d’intéresser foules et médias…et il avait sans doute raison.

Il a aussi eu la bonne idée de faire appel à Katie Stelmanis (Austra) pour l’accompagner sur 2 titres, (Witch Dance et l’excellent Your Loft My Acid), respectant ainsi l’un des 2 préceptes édictés plus haut. On parlait également de la faculté qu’à eu le groupe de Richard Fearless de sans cesse se renouveler d’un album à l’autre, là aussi "Trans-Love Energies" ne fait pas exception et va même plus loin en proposant un renouvellement des genres quasi-perpétuel, de l’électro minimaliste (Medication) au shoegaze (Black Hole), de la house (Scissors) au krautrock (Coum) en passant par la cold-wave (Lightning Bolt). Le résultat en déroutera sans doute certains qui y verront un manque de cohésion là où d’autres loueront au contraire la travail de Fearless qui a su ressusciter un Death in Vegas donné pour mort. On a choisi la seconde solution.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Silver Time Machine
  2. Black Hole
  3. Your Loft My Acid
  4. Medication
  5. Coum
  6. Witch Dance
  7. Scissors
  8. Drone Reich
  9. Lightning Bolt
  10. Savage Love
  11. Your Loft My Acid - Fearless Transhouse Mix Long
  12. Medication - Fearless Nightcrawler Mix
  13. I.W.Y.L.A
  14. F.U.R 74
  15. Heroes
  16. C.O.U.M - Instrumental
  17. Lightning Bolt - Instrumental
  18. Come Ride with Me
  19. Enforced Peace - Michigan Militia Dub
  20. Moe Tucker