"> Friendly Fires - Friendly Fires - Indiepoprock

Friendly Fires


Un album de sorti en chez .

Ne leur cherchez pas des Klaxons sur la tête, les Friendly Fires ne se revendiquent d’aucun mouvement en « nu ». Cela faisait un petit moment qu’on attendait ces Anglais au tournant de leur premier album, suite à la parution de quelques EP et singles prometteurs l’an passé. Le jeune trio de banlieusards londoniens tire son nom […]

Ne leur cherchez pas des Klaxons sur la tête, les Friendly Fires ne se revendiquent d’aucun mouvement en « nu ». Cela faisait un petit moment qu’on attendait ces Anglais au tournant de leur premier album, suite à la parution de quelques EP et singles prometteurs l’an passé. Le jeune trio de banlieusards londoniens tire son nom d’une chanson de Section 25, groupe phare du mouvement post-punk des 80’s qui accompagne actuellement le légendaire Peter Hook sur une tournée pour des reprises de Joy Division, New Order ou encore Monaco.

C’est pourtant bien d’électro dont il est question avec les Friendly Fires, une électro dansante proche de la house avec cette basse funky qui accompagne la majorité des titres. Les Lovesick, White Diamonds et autre On Board ne sont pas sans rappeler les travaux de Stuart Price, plus connu sous le nom de Jacques Lu Cont, au sein des Rythmes Digitales et Zoot Woman. Le trio y ajoute une pincée de percussions (cloches), notamment sur Jump In The Pool et Paris, deux des singles les plus catchy de l’année, des rythmes groovy (In The Hospital), une bonne dose de synthés aériens et des relents de shoegazing.

Difficile de croire que cet album ait été enregistré sur un laptop, un instrument à la fois, et autoproduit dans sa quasi-intégralité, seul Jump In The Pool a échappé à la règle puisque produit par Paul Epworth (Bloc Party, The Rakes, Maximo Park). Le groupe a ainsi conservé sa fraîcheur, sa candeur et une certaine forme d’insouciance au moment de mettre en boîte leur premier album. Le résultat est l’une des très belles surprises en provenance du Royaume-Uni, une fois de plus dans une veine électro, un genre ayant décidément tendance à supplanter l’emblématique pop anglaise.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Jump in the Pool
  2. In The Hospital
  3. Paris
  4. White Diamonds
  5. Strobe
  6. On Board
  7. Lovesick
  8. Skeleton Boy
  9. Photobooth
  10. Ex Lover
  11. Kiss of Life
  12. Bored Of Each Other
  13. Relationships
  14. Skeleton Boy - 7" Single
  15. Paris - Aeroplane Remix
  16. Jump in the Pool - Thin White Duke Remix
  17. White Diamonds - Ray Mang Remix
  18. Skeleton Boy - Air France Remix

La disco de Friendly Fires