"> Neko Case - Middle Cyclone - Indiepoprock

Middle Cyclone


Un album de sorti en chez .

Neko Case avait enchanté l’auditoire indie grâce à son génial "Fox Confessor Brings The Flood", sorti en 2006. Sorte de pendant féminin des immenses Calexico, elle a d’ailleurs fait appel à Joey Burns et John Convertino, en accompagnement instrumental, pour son dernier album, "Middle Cyclone". Rien de révolutionnaire donc, mais l’assurance de retrouver les objets […]

Neko Case avait enchanté l’auditoire indie grâce à son génial "Fox Confessor Brings The Flood", sorti en 2006. Sorte de pendant féminin des immenses Calexico, elle a d’ailleurs fait appel à Joey Burns et John Convertino, en accompagnement instrumental, pour son dernier album, "Middle Cyclone". Rien de révolutionnaire donc, mais l’assurance de retrouver les objets bien à leur place. En plus, la voix chaude de Neko Case se bonifie comme du bon vin.
 
Elle personnifie cette Amérique du Nord nomade. Autant rat des villes que rat des champs, elle parcourt ce vaste territoire, car n’oublions pas qu’elle a aussi collaboré avec les Canadiens de The New Pornographers. The Tornado Loves You peut compter sur un backing-band de près de 6 membres ! En bonne copine, elle a rameuté ses fidèles amis, même M. Ward joue de la guitare sur Fever et Magpie To The Morning. La plupart des morceaux ont été co-arrangés avec Paul Rigby, guitariste country canadien qui a notamment travaillé avec Calexico. L’album s’écoute aisément, dans l’auto-radio sur une route parcourant les vastes paysages des Rocheuses mais disons qu’il n’y pratiquement pas de morceaux sortant du lot, c’est bien dommage.
 
Cela dit, on ne va pas cracher dans la soupe, d’autant plus qu’elle est bien savoureuse par moments. La très jolie ballade Vengeance Is Sleeping, à la guitare, nous procure un plaisir non feint, celui d’apprécier une voix si profonde. En fait, c’est quand Neko Case se retrouve seule qu’elle nous plaît le plus, comme sur Middle Cyclone, juste accompagnée par la guitare et les boîtes à musique de Paul Rigby. Prison Girls aurait pu figurer sur le dernier Calexico, encore faudrait il que Joey Burns pousse la chansonnette, d’ailleurs c’est bien le regret principal de cet album. On aurait aimé entendre un duo entre ces deux voix, surtout que celle de Burns s’est amplifiée et déployée comme jamais, sur le dernier album des loners de Tucson, "Carried To Dust".
 
Bon, on ne va pas dire que l’on s’est ennuyé à l’écoute de "Middle Cyclone", mais on aurait aimé un peu plus de culot de la part de Neko Case. Peut-être que ce n’est pas son objectif, et que chaque nouvelle galette de sa part est juste une occasion pour reprendre ce périple sans encombres sur les routes paisibles d’une country moderne, à défaut d’être imaginative.

Chroniqueur
  • Publication 262 vues24 juillet 2009
  • Tags Neko CaseAnti
  • Partagez cet article
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. This Tornado Loves You
  2. The Next Time You Say "Forever"
  3. People Got A Lotta Nerve
  4. Polar Nettles
  5. Vengeance Is Sleeping
  6. Never Turn Your Back On Mother Earth
  7. Middle Cyclone
  8. Fever
  9. Magpie To The Morning
  10. I'm An Animal
  11. Prison Girls
  12. Don't Forget Me
  13. The Pharoahs
  14. Red Tide
  15. Marais La Nuit