"> RVG - Brain Worms - Indiepoprock

Brain Worms


Un album de sorti en chez .

7

Nouvel album du Romy Vager Group, toujours mélancolique mais soigné.

En 2020, le second album de RVG, pour Romy Vager Group, avait été de ceux publiés peu ou prou dans la période du premier confinement, qui reste désormais un marqueur pour se situer dans le temps et font des disques qui nous ont accompagné pendant cette période des êtres à part devenus compagnons de temps étranges et troubles. Ce second album brillait par son élégance post-punk tendance romantique. Romy Vager y narrait les contre-coups de sa vie sentimentale chaotique de sa voix androgyne inimitable avec un sens du texte juste et touchant.

Force est de constater que, trois ans plus tard, côté vie sentimentale, pour Romy Vager, ça ne va pas mieux, bien au contraire… Ainsi, dès les premières mesures de Common Ground, qui ouvre « Brain Worms », celle-ci commence par lâcher un « enough is enough » qui semble suggérer qu’elle rend les armes. Pourtant, le morceau se développe avec un beau lyrisme qui enf ait d’emblée une des pièces majeures du disque. Et ce qui fait la force de « Brain Worms », c’est la sensation que, si Romy Vager exprime la plupart du temps une forme de désespoir, la musique est sa dernière planche de salut. Musicalement, « Brain Worms » ne marque pas d’inflexion importante parr aport à son prédecesseur mais s’ancre encore un peu plus dans une esthétique qui lorgne vers les années ’80 avec l’ajout de plages de synthés sur plusieurs morceaux. Des morceaux qui oscillent entre mid-tempos et d’autres un peu plus rageurs, notamment Midnight Sun ou Brain Worms, mais ce sont les plus apaisés sur la forme qui se révèlent les plus convaincants. Le meilleur est peut-être Squid, qui s’étire sur près de cinq minutes et est mené par une batterie implacable, un accord de guitare lancinant et la voix de Romy Vager qui assène ses vérités avec un grain grondant et tendu.

Il faut aussi citer l’excellent Nothing Really Changes pour son groove léger qui s’accomode d’un riff bien senti et son pont de synthé bien venu. A la fois soigné et sans concessions, élégant sans compromis, « Brain Worms » est un album qui prolonge le lien qui nous attache à Romy Vager, personnalité dont l’indie-pop se nourrit et a besoin.

Rédacteur en chef
  • Publication 459 vues1 décembre 2023
  • Tags RVGFire Records
  • Partagez cet article

RVG

RVG

Tracklist

  1. Common Ground
  2. Midnight Sun
  3. It's Not Easy
  4. Tambourine
  5. Brain Worms
  6. You're the Reason
  7. Squid
  8. Giant Snake
  9. Nothing Really Changes
  10. Tropic of Cancer

La disco de RVG

Brain Worms7
70%

Brain Worms

Feral9
90%

Feral