"> Sigur Rós - Takk... - Indiepoprock

Takk…


Un album de sorti en chez .

9

l’année passée Sigur Rós nous avait doublement surpris. Tout d’abord avec un maxi d’electronica intitulé « Ba Ba/Ti Ki/Di Do », puis en s’acoquinant à nouveau avec leur compatriote Hilmar Örn Hilmarsson, les Islandais avaient donné une série de concerts célébrant la culture de leur pays et la rencontre entre musique traditionnelle, musique contemporaine et musiques actuelles. […]

l’année passée Sigur Rós nous avait doublement surpris. Tout d’abord avec un maxi d’electronica intitulé « Ba Ba/Ti Ki/Di Do », puis en s’acoquinant à nouveau avec leur compatriote Hilmar Örn Hilmarsson, les Islandais avaient donné une série de concerts célébrant la culture de leur pays et la rencontre entre musique traditionnelle, musique contemporaine et musiques actuelles.

Pourtant dès les premières notes de ce quatrième album, les Islandais remettent les pendules à l’heure, nous réintroduisant en douceur dans leur univers onirique, atmosphérique et majestueux. « Takk… » n’est pas non plus une redite des épisodes précédents. Le groupe gagne d’ailleurs en efficacité sur des montées en intensité significatives, comme sur Saeglopur, digne du meilleur de Mogwai et autres Godspeed You! Black Emperor.

Pourtant dans le même temps, les morceaux de Sigur Rós n’en sont pas moins très intimes, tant ils touchent à des émotions qu’il est difficile de réfréner. La musique et surtout la voix de Jónsi Birgisson plongent au plus profond de chacun, lisant alors comme dans un livre ouvert. Les arrangements sont toujours aussi subtils et sans doute un peu plus variés, là une mélodie de piano, ici des nappes de violons, ailleurs une fanfare valsante (Sé Lest).

Avec ce nouvel album, Sigur Rós nous montre qu’ils n’a rien perdu de sa magie ni de sa capacité à nous absorber dans son monde, telles des sirènes bienveillantes souhaitant nous délivrer de nos noirceurs quotidiennes. Le Grand Nord n’a jamais été aussi doux et chaleureux, alors pourquoi se priver plus longtemps d’un si délicieux hydromel.

Chroniqueur
  • Publication 467 vues5 octobre 2005
  • Tags Sigur RósEMI
  • Partagez cet article

La disco de Sigur Rós

Valtari
0%

Valtari

Heima5
50%

Heima

Hvarf/Heim7
70%

Hvarf/Heim

Takk…9
90%

Takk…

( )
0%

( )

Ágætis Byrjun
0%
Von
0%

Von