"> Sonic Youth - Simon Werner a disparu - Indiepoprock

Simon Werner a disparu


Un album de sorti en chez .

Joli coup pour Fabrice Gobert qui, en plus de se faire repérer à Cannes (section  "Un certain regard") pour son premier métrage, s’est payé le luxe de faire plancher Sonic Youth sur sa BO. Sollicitée sans trop d’espoir par le réalisateur français (fan de la première heure), la bande à Kim Gordon a accepté de […]

Joli coup pour Fabrice Gobert qui, en plus de se faire repérer à Cannes (section  "Un certain regard") pour son premier métrage, s’est payé le luxe de faire plancher Sonic Youth sur sa BO. Sollicitée sans trop d’espoir par le réalisateur français (fan de la première heure), la bande à Kim Gordon a accepté de mettre ses guitares et ses neurones au service de cette histoire de disparitions d’adolescents franciliens. Le groupe a composé dans son studio Echo Canyon West dans le New Jersey courant 2010 après avoir visionné les rushes  du film. Nul doute que l’histoire a inspiré les new-yorkais qui, pour leur huitième bande originale (la seconde pour un film français après "Demonlover" d’Olivier Assayas), signent un travail de qualité aussi intéressant que planant.

Les guitares éthérées et les ambiances acides de Sonic Youth se prêtent parfaitement à l’univers énigmatique du film. Les treize titres, entièrement instrumentaux, alternent longues plages psyché, décharges soniques et progressions acides, créant ainsi des atmosphères oppressantes dignes d’un bon David Lynch. Si d’autres titres complètent la BO de "Simon Werner a disparu" (Noir Désir, Cramps, Tom Waits), le disque présenté ici ne contient que les titres de Sonic Youth, ceux-ci ayant été remontés dans leur intégralité pour l’album.

Les intégristes diront que cette BO n’apporte pas grand-chose dans l’évolution musicale du groupe; les grincheux diront qu’ils ne se sont pas foulés… Certes, Thurston Moore et ses sbires n’ont plus grand-chose à prouver dans la maîtrise des larsens et des triturations sonores mais, la bande originale de film reste un exercice très circonscrit et à part dans une discographie. Celle-ci est plutôt de bonne facture et une bonne vitrine sur la créativité et les sons de Sonic Youth. Un disque qui pourrait donner envie aux cinéphiles curieux de se plonger dans la discographie d’un des chefs de file de l’indé américain des 20 dernières années, et aux fans du groupe de voir le film.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Theme De Jeremie
  2. Alice Et Simon
  3. Les Anges Au Piano
  4. Chez Yves (Alice Et Clara)
  5. Jean-Baptiste à La Fenêtre
  6. Thème De Laetitia
  7. Escapades
  8. La Cabane Au Zodiac
  9. Dans Les Bois / M. Rabier
  10. Jean-Baptiste Et Laetitia
  11. Thème De Simon
  12. Au Café
  13. Thème D’alice