"> Beastie Boys - Check Your Head - Indiepoprock

Check Your Head


Un album de sorti en chez .

9

Je ne sais pas si l’on peut dire que « Check Your Head » a changé ma vie mais il a certainement changé mon approche de la musique. C’est simple : avec les Beastie Boys, j’ai découvert le hip-hop et le funk – pas anodin pour qui, comme moi, ne jurait que par la pop la plus […]

Je ne sais pas si l’on peut dire que « Check Your Head » a changé ma vie mais il a certainement changé mon approche de la musique. C’est simple : avec les Beastie Boys, j’ai découvert le hip-hop et le funk – pas anodin pour qui, comme moi, ne jurait que par la pop la plus canonique ou le rock à guitare.

Avec « Paul’s Boutique », les Beastie Boys avaient montré qu’au-delà de leur esprit potache et de leur cocktail hip-hop / rock, ils étaient porteurs d’une vraie vision d’un rap hédoniste et éclectique, innovant et fourmillant d’idées. « Check Your Head » couronne cette vision en orientant encore plus leur musique vers le funk tout en mêlant une bonne dose d’instruments réels aux samples.

A l’époque, les journalistes qui avaient rencontré les Beastie Boys en studio décrivaient l’attitude je-m’en-foutiste des trois lurons, qui passaient beaucoup de temps à jouer au basket ou à skater entre deux joints bien garnis, dans la plus pure tradition slacker – du pain bénit pour une presse rock qui ne saisissait pas vraiment l’envergure du phénomène, déjà occupée à rattraper en marche le train du grunge, largement parti sans elle. Il n’en reste pas moins que le résultat est une véritable caverne d’Ali-Baba, un truc insensé, sans queue ni tête mais paradoxalement d’une intelligence et d’une inventivité telles qu’elles écrasent tout sur leur passage. Regorgeant de trouvailles sonores, de boucles assassines, « Check Your Head » déferle littéralement sur l’auditeur de l’ouverture Jimmy James au furieux funk de Live At PJ’s en passant par les classiques Pass The Mic, So Whatcha Want, Gratitude ou le monumental Stand Together où un sample de grincement de porte devient aussi galvanisant qu’un cri de James Brown, c’est un véritable festival, gargantuesque et excessif.

Excessif, « Check Your Head » l’est aussi dans la durée – le dernier quart de l’album n’est pas aussi essentiel que le reste. Cela n’a pas vraiment d’incidence sur l’impact produit par ce disque en mouvement constant. « Check Your Head » s’impose comme un disque sur lequel les années n’ont pas de prise et dont la fraicheur demeure intacte près de vingt ans après. Œuvre majeure du hip-hop des nineties naissantes, c’est un véritable manifeste d’un téléscopage des genres musicaux qui allait devenir une profession de foi pour quelques débutants tels que Beck. Chacun des premiers disques des Beastie Boys pourrait être choisi comme leur meilleur ; pour moi cependant, « Check Your Head » garde une longueur d’avance.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Jimmy James - 2009 Digital Remaster
  2. Funky Boss - 2009 Digital Remaster
  3. Pass The Mic - 2009 Digital Remaster
  4. Gratitude - 2009 Digital Remaster
  5. Lighten Up - 2009 Digital Remaster
  6. Finger Lickin' Good - 2009 Digital Remaster
  7. So What'Cha Want - 2009 Digital Remaster
  8. The Biz Vs. The Nuge - 2009 Digital Remaster
  9. Time For Livin' - 2009 Digital Remaster
  10. Something's Got To Give - 2009 Digital Remaster
  11. The Blue Nun - 2009 Digital Remaster
  12. Stand Together - 2009 Digital Remaster
  13. Pow - 2009 Digital Remaster
  14. The Maestro - 2009 Digital Remaster
  15. Groove Holmes - 2009 Digital Remaster
  16. Live At P.J.'s
  17. Mark On The Bus - 2009 Digital Remaster
  18. Professor Booty - 2009 Digital Remaster
  19. In 3's - 2009 Digital Remaster
  20. Namaste - 2009 Digital Remaster