"> Sarah P. - Plotting Revolutions - Indiepoprock

Plotting Revolutions


Un album de sorti en chez .

8

Le second album solo de Sarah P. celui d'un nouveau départ en forme de retour.

« Plotting Revolutions » est le second album de Sarah P. et, dès les premières mesures, ce qui vient à l’esprit est que l’on pourrait choisir de nombreux angles pour vous en parler. Certains vont la découvrir avec ce disque et renconreront une voix immédiatement séduisante, impeccablement posée et modulée sur l’ensemble des morceaux et fil rouge évident pour se laisser porter du début à la fin. La sensation de douceur qui émane de l’ensemble, fait de mélodies légèrement lascives, portées par des arrangements sophistiqués sans jamais tomber dans la surenchère fera le reste et donnera envie à ces nouveaux auditeurs conquis d’en savoir plus sur Sarah P.

Alors faisons leur gagner du temps et faisons-en gagner aussi à ceux qui la suivent depuis ses débuts en solo. En 2017, « Who Am I », son premier album, était un acte de naissance sous son nom propre mais aussi celui d’une nouvelle étape puisque, après ses débuts au sein du duo Keep Shelly In Athens, Sarah avait quitté sa Grèce natale pour s’installer à Berlin. Musicalement, l’album révélait l’attachement de Sarah pour une electro pop accessible rehaussée d’un supplément d’âme dans l’interprétation et le propos et l’album brillait par la sensation d’avoir affaire à l’oeuvre d’une jeune femme en équilibre entre attentes d’expériences de vie à venir et réflexions sur un passé déjà fourni en dépit de sa jeunesse. « Maenads », le EP paru fin 2018, avait confirmé ce qui fait l’ADN de la musique de Sarah : un écrin moderne, accueillant, pour des morceaux nourris aux expériences de vie de Sarah, à la richesse de son regard sur le monde, sans emphase ni prétention. A cette époque, Sarah amorçait son retour à Athènes, qui ne pouvait en aucun cas être un retour en arrière. Sa vie berlinoise lui a apporté de nouvelles perspectives, lui a permis de laisser derrière elle de mauvais souvenirs, de rencontrer son alter ego, et Athènes, qui se remettait à peine de plusieurs années de crise d’une violence inouïe, ne pouvait que se réinventer, sans pour autant perdre son esprit frondeur.

Quand on connaît les disques précédents de Sarah P., « Plotting Revolutions » nous permet de retrouver les éléments décrits en début de chronique et d’être très vite conquis par ce nouvel album, qui n’en est pas moins très différent de ses prédécesseurs. Le tempo général est plus lent, une ambiance plus contemplative s’en dégage. Faut-il parler de maturité ? On sait combien ce terme est devenu sujet à caution. Sans doute faut-il voir dans le fait que Sarah paraît davantage dominer ses morceaux la confirmation que sa quête permanente de créativité et d’expériences lui permet de s’affirmer avec plus de confiance et une certaine sérénité. Mais rien ne se fait au détriment de son sens de l’émerveillement, de son envie de partage qui rend son chant sur The Poem Of A Clear Consciousness extrêmement attachant. Quant à Bits & Bytes, peut-être le sommet de l’album, le numéro en milieu de morceau laisse carrément pantois. Ces dernières semaines, des albums pleins de tension et d’urgence nous paraissaient parfaitement en phase avec le climat oppressant de ce que nous vivions. En comparaison, « Plotting Revolutions », paraîtra beaucoup plus serein. Mais, s’il a été écrit et composé avant que l’on bascule dans une forme de chaos, le fait qu’il paraisse maintenant nous rappelle avec force que nous sommes tous en quête de paix intérieure et que l’expérience individuelle vaut aussi pour le plus grand nombre. En cela, « Plotting Revolutions », sans tomber dans la béatitude, bien au contraire, porte la nécessité de garder espoir en des jours meilleurs et le fait joliment.

Rédacteur en chef

Tracklist

  1. We Won
  2. Beauty Queen

La disco de Sarah P.

Plotting Revolutions8
80%
Maenads9
90%

Maenads

Who Am I8
80%

Who Am I