"> Tricky - Mixed Race - Indiepoprock

Mixed Race


Un album de sorti en chez .

Que peut-on attendre de Tricky en 2010 ? Vaste question, auquel on pourra rétorquer beaucoup de choses, à commencer par une discographie intense, riche en détours et en virages. Des choix pas toujours réussis, mais le sentiment de voir un artiste qui a toujours su éviter le surplace, contrairement à ces anciens collaborateurs de Massive […]

Que peut-on attendre de Tricky en 2010 ? Vaste question, auquel on pourra rétorquer beaucoup de choses, à commencer par une discographie intense, riche en détours et en virages. Des choix pas toujours réussis, mais le sentiment de voir un artiste qui a toujours su éviter le surplace, contrairement à ces anciens collaborateurs de Massive Attack. Voilà donc un nouvel album, enregistré à Paris où Tricky s’est depuis installé, qui exhale un immense sentiment d’urgence.

En trois titres, Tricky réussit l’une des plus belle entrée en la matière. Every Day, lancinant, lascif et trip hop, joue sur le duo entre Costanza Francavilla et cette vieille carcasse fatiguée d’Adrian Thaws. Puis UK Jamaican réchauffe un peu l’ambiance, avec une rythmique immédiate et un petit riff samplé bien comme il faut avant de redécouvrir un Early Bird, qui sonne parfois comme un retour aux sources lorgnant du côté de « Maxinquaye », qui donne une grosse envie de retourner se coucher sous sa couette …

Malheureusement, après ça se gâte un peu avec Ghetto Stars, le genre de titre un peu fainéant et vite expédié. Le reste du disque prolonge cette déception, et l’on se met alors à zapper de titre en titre dans l’espoir de retrouver la grande forme des trois premiers morceaux ; en vain. Pourtant, malgré cette petite baisse de forme, Tricky continue de tracer une belle trajectoire musicale, faite de nombreux changements et prises de risque, qu’on a envie de le défendre malgré cette légère déception …

C’est sûrement parce qu’on a toujours préféré ce genre de carrière en dent de scie plutôt que celles qui font du surplace qu’on garde une petite affection pour ce disque vite expédié. On se dit alors que peut être, un jour Tricky se posera pour écrire son chef d’oeuvre et qu’on a envie de défendre ce disque rien que pour ça. En attendant on a aussi fait de même puisqu’on l’a assez vite expédié cette chronique …

Chroniqueur
  • Publication 411 vues6 décembre 2010
  • Tags TrickyDomino
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Every Day
  2. UK Jamaican
  3. Early Bird
  4. Ghetto Stars
  5. Hakim
  6. Come To Me
  7. Murder Weapon
  8. Time To Dance
  9. Really Real
  10. Bristol To London

La disco de Tricky

Ununiform9
90%

Ununiform

Skilled Mechanics9
90%

Skilled Mechanics

Mixed Race
0%
Vulnerable
0%

Vulnerable

Blowback
0%

Blowback

Juxtapose
0%
Nearly God
0%
Maxinquaye
0%