"> Sufjan Stevens - All Delighted People EP - Indiepoprock

All Delighted People EP


Un album de sorti en chez .

9

Nous ne pouvions pas ne pas parler du nouvel EP de Sufjan Stevens, dont l’annonce de la sortie sous la forme d’un opus digital a fait l’effet d’une bombe sur le web. A l’heure où nous étions nombreux à  ne plus l’attendre, le grand Sufjan nous a surpris avec « All Delighted EP » composé de 8 […]

Nous ne pouvions pas ne pas parler du nouvel EP de Sufjan Stevens, dont l’annonce de la sortie sous la forme d’un opus digital a fait l’effet d’une bombe sur le web. A l’heure où nous étions nombreux à  ne plus l’attendre, le grand Sufjan nous a surpris avec « All Delighted EP » composé de 8 titres inédits. C’est un disque bien fourni, avec son lot d’orientations intéressantes pour l’avenir que nous laisse le « roi de l’indie ».

Ce qui frappe à la première écoute, c’est que « The BQE » (projet instrumental et OVNI cinématographique) a laissé des traces. On avait déjà vu le phénomène lors de la compilation « Dark Was The Night » (sur You Are The Blood), Sufjan aime maintenant prendre son temps, que ça soit sur des morceaux très orchestrés, très épurés, ou très électro. Huit titres donnent lieu à un total d’environ 60 minutes de musique avec une première surprise, un moment fort : le long en oreilles et psychédélique All Delighted People qui par ses multiples variations dans sa version originale, fait de votre cerveau une chorale. Deuxième surprise, Sufjan a agrémenté sa voix d’un léger écho qui, il faut bien le reconnaître, s’avère assez énervant et décevant. Sur Heirloom ou The Owl And The Tanager (au piano avec Annie Clark alias St Vincent), j’ai presque l’impression que ce grigri sonore entache les morceaux qui sont pourtant musicalement irréprochables, alors que Enchanting Ghost et Arnika (malgré ses petits airs de Casimir Pulaski Day sur le départ) illuminent de beauté par leur simplicité musicale et leurs paroles désarmantes. Pour ne pas finir la route totalement indemne, il y a le désormais culte Djohariah, une petite folie aux croisements jazzy/soul/rock, pour 17 minutes de grand plaisir.

Sufjan est complètement de retour, avec un EP qui finalement ne sera pas juste un EP dans une discographie bien touffue, mais bien une pièce importante et magistrale, un tournant dans sa carrière. Notre chouchou sera même très présent pour cette rentrée musicale puisqu’il sort un nouvel album « The Age Of Adz » attendu pour le 12 octobre (auquel a participé DM Stith s’il vous plait).

Chroniqueur

Tracklist

  1. All Delighted People (Original Version)
  2. Enchanting Ghost
  3. Heirloom
  4. From The Mouth Of Gabriel
  5. The Owl And The Tanager
  6. All Delighted People (Classic Rock Version)
  7. Arnika
  8. Djohariah